Lyres

Lyre Fianna

Ce modèle de lyre que nous avons créé et baptisé Fianna fut entièrement inspiré de la Légende d'Osian le barde.

La légende d'Osian le barde
« Je veux m'attarder un instant sur un soupir du monde qui dans sa fougue et voila fort longtemps, attisa la vie au plus profond de la forêt... Soufflant sur les braises d'un feu qui jamais ne s'éteint vraiment, mais se transmet d'âge en âge.
J'ai souvenance de héros, de braves et de bardes qui de par leurs exploits, leurs épiques aventures et leurs chants, vivent éternellement. Ces êtres qui peuplent nos mémoires et nos rêves, y demeurent tel un doux murmure n'ayant de sens que pour ceux qui leur en donnent et nous ouvrent les portes d'un monde où "croire" se marie à "pouvoir".
C'est au plus profond des bois vous disais-je que Sadh la blanche biche donna naissance à Osian.
Il grandit sous le regard bienveillant de Finn le cerf souverain de la forêt, à la ramure majestueusement entrelacée, dont l'ombre, le crépuscule venu, portait dit-on jusqu'au mur de Tara.
Bien que né d'une biche et d'un cerf, c'est l'apparence d'un homme que choisit Osian pour fouler le monde.
Ni homme ni animal, un destin funeste ne pouvait lui être que promis par les dieux et pourtant...
Condamné au seuil d'entre deux mondes, il s'en fit le gardien! Nulle source, nul oiselet, nul élément, pas même les terribles vents qui hurlent leurs peine dans les landes ni le liseron immaculé de Mai ne lui en tinrent rancunes.
Il vécu en homme libre, fils des eaux et des forêts. Aimé des bois mais aussi des hommes. Ses arts, sa sagesse et sa bonté lui donnèrent place en tant que barde à la cour du roi, bien loin des arbres et des oiseaux...
Son esprit juste, forgé de liberté lui fit créer l'ordre de la Fianna. Ses principes donnèrent naissance à la chevalerie. Chasser les ténèbres de par l'honneur et la justice, telle était sa cause... sa folie.
Mais à grande audace grand péril, son ordre d'initiés, de bardes, de guerriers et de libres penseurs, vinrent s'écraser contre les récifs de leurs idéaux dans une quête aussi noble que perdue d'avance.
Pareille à la morsure de l'océan sur la grève, l'écume de leurs idées fut dispersée dans les vents d'un monde qui n'était pas encore prêt. Osian fut l'un des rares survivants et en tira la dure leçon que l'on ne peut chasser l'ombre du monde, seulement l'accepter.
Dès lors il reprit le chemin des bois et n'eut de cesse de chanter, de sa lyre et de ses vers, la gloire d'un monde, fait d'ombre... et de lumière...»

Découvrez ci dessous, les différents instruments déclinés à partir de - Fianna la Lyre d'Osian -
Copyright © 2015 : Atelier Skald - Création & conception : e-Den / Kwery